Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A Propos De Guermaz

  • Le cercle des amis de Guermaz
  • Abdelkader Guermaz est un peintre non figuratif de la nouvelle Ecole de Paris,l'ainé de la génération des fondateurs de l'art algérien moderne.

Recherche

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 07:50

UN  PORTRAIT  D’ ABDELKADER  GUERMAZ    1919 -1996




Abdelkader Guermaz , artiste inspiré aux exceptionnelles qualités ,figure historique de l’art non-figuratif algérien et de la Nouvelle Ecole de Paris, né à Mascara et mort à Paris, personnalité aux multiples facettes, fut à la fois peintre,poète et critique d’art.

D’un caractère aimable,disert, gai, facétieux, boute-en train à ses heures ,il fut aussi discret, réservé, secret,voire énigmatique, initié à la médiumnité et à l’ésotérisme ; d’une grand générosité, alors qu’il menait une vie simple et modeste ;aimant l’opéra,le théâtre, le cirque,
au  point d’avoir pu désirer monter sur scène, mais appréciant au plus profond de lui-même
de se retirer pour méditer .

Soucieux de préserver sa liberté créatrice et restant à l’écart de la mode, il n’en fut pas moins présent dans de nombreuses expositions personnelles et de groupe aux côtés d’artistes algériens et européens.

Imprégné de culture occidentale, il avait aussi la sagesse d’un oriental. Acceptant comme nécessaire le dualisme de notre condition, celui du corps et de l’esprit , sa pensée profonde empreinte de spiritualité le conduisit à rechercher,dans sa vie comme dans son œuvre,l’unité de la matière et de l’esprit,la méditation lui apportant sagesse,sérénité,plénitude et cette lumière qu’il a reflétée et réfléchie dans son ouvre,une fois parvenu à la maturité.

C’est sans nul doute cette diversité de traits qui fit la richesse de sa personnalité et qui lui permit d’être un grand créateur.



Pierre  Rey



Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 18:02

 

 On connaît l’itinéraire du peintre Guermaz 1919 -1996, figure historique de l’art non-figuratif

algérien et de la Nouvelle Ecole de Paris dont l’œuvre, présente dans maints Salons de peinture internationaux, a fait l’objet de très nombreuses expositions ,en Algérie comme à Paris. La critique unanime en a rendu compte dans des termes admirables de compréhension et de justesse et les amateurs d’art ont eu pour elle un particulier attachement.

 

Rien d’étonnant à ce qu’elle soit entrée dans d’importantes collections publiques et dans des collections privées de par le monde.

 

COLLECTIONS PUBLIQUES

 

Musée National des Beaux-Arts d’Alger

 

Musée National Ahmed Zabana ,Oran

 

Fonds National d’Art Contemporain

 

Fonds Municipal d’Art Contemporain , Paris

 

Centre Culturel Algérien, Paris

 

Institut du Monde Arabe, Paris

 

 

COLLECTIONS PRIVEES

 

France, Allemagne, Belgique, Italie

 

Luxembourg, Pays Bas, Suède, Suisse

 

Canada, Etats-Unis, Iran, Japon, Moyen-Orient

 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 18:06

 

Le site www. artnet.fr nous informe des résultats issus de sa base de données d’une vente aux enchères d’un tableau de Guermaz daté de 65 chez Christie’s, Paris le 9 novembre 2010.

 

Artiste :Abdelkader Guermaz 1919- 1996

Sans titre

Huile sur toile

Année : 1965

Signé et inscrit au revers de la toile « Guermaz Paris 65 »

Dimensions: 80, 8 x 60 cm

 

Lot 97

Rubrique : «  Tableaux orientalistes et art moderne arabe et iranien »

 

Prix de vente :

Estimation Christie’s : 10 000 - 15 000 E

Selon le site de Christie’s, ce tableau a été vendu frais inclus 12 500 E

soit « au marteau » :10 000 E

 

Répartition des frais : 2 500 E pour l’acheteur et 1 000 E pour le vendeur.

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 17:26

 

Le Blog de Lalla Ghazwana


Arts plastiques à mascara : 2e édition des journées
Abdelkader- Guermaz

 

Abdelkader-Guermaz.gif

 

 

La 2e édition des journées d’arts plastiques Abdelkader-Guermaz » s’est ouverte mardi à
Mascara à l’initative de la maison de la culture Abi-Ras-Ennaciri, en collaboration avec la
Direction de la culture.

 

Plusieurs artistes venus de treize wilayas du pays participent à cette manifestation culturelle
qui se poursuivra jusqu’au 13 du mois courant, selon les organisateurs. A cette occasion, une
exposition comprenant environ 90 toiles a été organisée. Les visieturs pourront decouvrir les
travaux de ces peintres, dont les œuvres ont abordé notamment les conditions de vie en
Algérie durant la glorieuse Révolution armée jusqu’à l’indépendance du pays. Un filmdocumentaire sur les arts plastiques en Algérie sera projeté lors de cette manifestation, qui
verra aussi la présentation des œuvres du regretté artiste-peintre Abdelkader Guermaz.

 

Par ailleurs, les artistes-peintres participant à ces journées seront honorés. Abdelkader
Guermaz est né en 1919 à Mascara. Sa famille s’est par la suite installée à Oran. Entre 1937 et  1940, il poursuit ses études à l’école des Beaux-Arts d’Oran, puis, en 1961, il s’établit à Paris.  Sa seule source de revenus a été la vente de ses œuvres, jusqu’à son décès en 1996.

 

Cette entrée a été publiée le Jeudi 9 décembre 2010 à 8 h 13 min, et rangée dans Espace culturel. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0. Vous pouvez sauter à la fin, et laisser directement un commentaire. L’envoi de ping est n’est pas pour le moment autorisé.


Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 17:24

 

 

 

HAMID SKIF, écrivain, poète et journaliste algérien, est mort à Hambourg, le18 mars dernier à la suite d’une longue maladie. Né le 21 mars à Oran, il avait 59 ans.

 

Ecrivain de talent,on lui doit des nouvelles et des romans traduits en plusieurs langues dont le dernier, publié à Paris en 2006 a eu pour titre La Géographie du danger .

 

Poète, il fut l’un de ceux dont Jean Sénac a réuni les poèmes dans son Anthologie

de la nouvelle poésie algérienne, Paris ,1971, et ses poèmes ont fait l’objet de publications dans plusieurs autres recueils en 1986,1997 et 2006.

 

Journaliste, il le fut le fut depuis le début des années 70 

En 1977 il révèle aux lecteurs d’El Watan dans un article publié le 28 juin 2007, son intention d’entreprendre l’écriture d’une biographie du peintre Abdelkader Guermaz (1919-1996) pour, selon ses propres termes, «  rendre à l’actualité l’un des plus grands peintres algériens disparu à Paris dans le silence de l’Algérie officielle ».

 

Il se tourne alors vers le Cercle des Amis de Guermaz , créé en 2006 ,dont l’objet est de poursuivre les actions entreprises depuis 1996 par un petit groupe d’amis de Guermaz pour mieux connaître son œuvre, et de lui redonner la notoriété qu’il mérite.

 

Commencent plusieurs années de collaboration entre le Cercle et Hamid Skif, l’un et l’autre ayant des objectifs convergents et des projets pour les atteindre.

 

Hamid Skif juge important dans un article publié dans El Watan du 29 janvier 2009 de saisir l’occasion de la célébration du 90ème anniversaire de la naissance de Guermaz pour lui rendre hommage au cours d’une manifestation qui aura lieu en mai au Centre Culturel Algérien avec lequel est en contact le Cercle des Amis de Guermaz.

 

Ce sera le coup d’envoi des actions de communication, des manifestations

et des publications qui devraient être réalisées au cours de l’année 2009, dite :

 

2009 ANNEE ABDELKADER GUERMAZ

 

On lui doit ce grand mérite d’avoir fédéré ainsi les initiatives et de les avoir placées sous le même cigle, soulignant l’importance qu’il faut attacher à l’œuvre de Guermaz..

 

 

Etablissant une cohérence très étroite en ces différents modes d’action, il en bâtit

un Avant Programme destiné à être mis en œuvre en Algérie,en France et en Allemagne,

dont le contenu devra être diffusé grâce à des communiqués de presse, le contact direct avec des journalistes, l’organisation de conférences de presse, souhaitant obtenir de tout un ensemble d’institutions leur engagement d’y participer pour faire connaître l’œuvre de Guermaz.

 

Hamid Skiff mettra en œuvre personnellement ce programme de manifestations et de communication en Algérie, dont il fera connaître le calendrier et l’état d’avancement dans des articles publiés dans le grand quotidien El Watan ,organisera des conférences en Allemagne ,

et sera présent à Paris lors de l’Hommage rendu à Guermaz au Centre Culturel Algérien

le 5 mai 2009 où il fera une intervention.

 

Mais sa maladie ne lui permettra malheureusement pas d’achever son programme

de publications, sa biographie de Guermaz , la réalisation d’une Anthologie de textes sur Guermaz , celle d’un film et d’un DVD, auxquels il avait pourtant beaucoup travaillé.

 

Rendons lui hommage à son tour.

 

Pierre Rey

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 09:14

 

ABDELKADER   GUERMAZ   ( 1919-1996)

 

Peintre  algérien  non-figuratif de la Nouvelle  Ecole de Paris

-peintre -aquarelliste -graveur- créateur de cartons de tapisserie-

 

 

1- BIOGRAPHIE

 

 

        Né le 13 mai 1919 à Mascara- Algérie- décédé  à Paris  le 9 aoùt 1996.

        Adolescence à Oran -dons et dispositions artistiques précoces .

        Ecole des Beaux- Arts d'Oran  -1938-1940

        Nommé Professeur   de dessin  -1960

        Sera  peintre , poète et critique d'art

        Actif à Oran de 1940 à 1961 et à Paris de 1961 à 1996

 

        Guermaz, figure historique de la peinture algérienne de la 2ème moitié du XXème  siècle

        Acteur du Mouvement abstrait algérien

        Un des fondateurs de la peinture algérienne moderne : « génération de 1930 »

 

        Reconnu comme un des grands adeptes de l'Abstraction Lyrique en France

       Très élogieuse réception de l'œuvre par la critique et fidèle attachement du public

 

        Contact toujours maintenu de Paris avec l'Algérie- fréquentes expositions à Alger

 

        Une œuvre présente dans les musées -Alger- Oran - Paris

        Très nombreuses collections privées : Europe- Amérique du Nord -Asie- Moyen-Orient

 

 

2- CARRIERE

 

 

         Remarqué en 1941 par Robert Martin  , fondateur de la galerie Colline  à Oran

         Nombreuses expositions de groupe dans cette galerie de 1941 à 1961

         Participation à « Panorama de la Peinture en France de Picasso à Bernard Buffet »

         1951-Biennale de Menton

         1961-une grande fresque abstraite pour le Conseil Général de Mostaganem

 

         1961-Guermaz s'établit à Paris au 26 Quai du Louvre-il y travaillera pendant  35 ans

         1962 et 1963 :expositions collectives dans la nouvelle galerie de Robert Martin

 

         Guermaz retrouve à Paris les peintres algériens ou européens qui l'y ont précédé

         Développement parallèle d'une recherche qui leur permettra de découvrir

         les  possibilités de revenir à leurs propres racines

         1963 :galerie Le Gouvernail «Dix Peintres du Maghreb »

         1964 :Musée des Arts Décoratifs « Peintre algériens »

         1966 :galerie  Peintres du Monde « Six peintres du Maghreb »

 

 

         Guermaz maintient le contact avec l'Algérie

         1963 :Musée des Beaux-Arts d'Alger « Peintres algériens »

         1964 et 1974 : Salons de l'UNAP , Alger

         1964 : « Galerie 54 » Jean Sénac,  Alger

         1966 : « Galerie de l'UNAP » : « Reflets et Promesses », Alger

         1986 :Palais de la Culture à Alger : « Peinture Algérienne Contemporaine »

 

          Expositions de groupe en France

          1962-1972 : Salons parisiens

          1967 : « Semaines Musicales » ,Orléans

          1971 : Orangerie du Luxembourg , Paris

          1973  :Galerie  Entremonde , Paris

          2003 :Villeneuve-sur-Lot : Musée de Gajac : « Mère Algérie, Couleurs du Sud »

                     Nantes : Galerie  Cosmopolis : « Algérie , peintres d'aujourd'hui »

          2004    :Paris :Espace Auteuil : « Comparaisons »

 

 

 

 

          Expositions personnelles

          1960 :Mostaganem :Galerie Sésame

          1963 :Paris :Galerie M.J. Dumay

          1974-1981    :Paris :sept expositions Galerie Entremonde

          2003    Paris :ADEIAO :Maison des Sciences de l'Homme

                             « Algérie  ,Lumières du Sud II »

 

 

 

         Salons internationaux

         1973 :Tokyo :Salon des Arts Plastiques

         1974 :Téhéran :Exposition internationale des Arts

         1980 :Tunis :Exposition « Art Arabe Contemporain »

         1981 :Londres :Salon international

 

 

 

3-  ETAPES DE L'ŒUVRE -CONCEPTION  DE  L'ART

 

         Unité de l'œuvre au travers de ses différentes étapes  s'exprimant dans le regard

         que l'artiste porte sur le monde et le choix qu'il fait de ses moyens plastiques.

 

        De 1940 à 1955 : partage de la conception de l'art des Peintres de la Réalité Poétique 

        -chef de file Brianchon - réel et figuration transfigurés par la poésie.

        scènes d'extérieur et d'intérieur- natures mortes.

        solide construction- harmonieux équilibre des couleurs- fraîcheur et distinction.

 

 

        1955 : orientation progressive vers l'abstraction, comme ses amis peintres algériens

        attentifs à l'évolution de la peinture parisienne , le seul langage  qui leur permette de

        retrouver leurs propres racines .

        1961 : premier grand témoignage de son adhésion au Mouvement abstrait : sa grande

        fresque pour le Conseil Général de Mostaganem, suivie de ses « Compositions

        abstraites » présentées à Paris dans les années 60.

        L'artiste s'éloigne de la représentation du monde pour mieux être à son unisson

        et mieux exprimer les sensations et les émotions qu'il éprouve au contact du monde.

.       Axes verticaux formant avec des lignes horizontales : une sorte de « tissage » dans lequel

       viennent s'insérer une infinité de taches de couleur.

 

 

 

       Au terme des années 60 et années 70 :l'œuvre prend un tournant décisif : son œuvre

       prend alors un caractère contemplatif prémonitoire. Imprégné de culture  occidentale ,

       il est resté un oriental.

       Son pouvoir créateur prend sa source dans la méditation , comme chez maints artistes et

       écrivains  maghrébins Il trouve en lui cette lumière «  divine et éthérique » qu'il reflète

       et  réfléchit dans son œuvre. « Je suis le tableau et le tableau est  mon  rayonnement  . »

 

      Les premières toiles de cette période  sont  uniformément blanches. Mais , un peu plus tard, des « signes » colorés surgissent de ce vide originel et viennent  peu à peu le peupler .L'espace vierge se délimite et se construit, des plans apparaissent où prennent  place des reliefs qui s'ouvrent sur l'horizon du ciel.                                                                                                                                                                                                                                   .

 

       Ces « compositions »,sont  devenues des « paysages ». Lieux de mémoire ou lieux 

       « mythiques », ces paysages  sont plus encore les premiers pas qu'il accomplit sur la voie

       de la sagesse. Preuve de son engagement spirituel , ils sont de nature symbolique.

       Guermaz célèbre l'unité de la matière et de l'esprit. Mais l'esprit est bien ce qu'il aspire à

       retrouver en lui. Peu à peu ses « paysages » s'épurent. Un univers de roches mises à nu

       se dévoile et s'ouvre de proche en proche vers l'infini..

 

      De la transfiguration de la réalité de ses premières œuvres à l'expression de la spiritualité

      la plus profonde incarnée dans le monde , il n'y a qu'un pas que nous franchissons pour

      en découvrir l'unité .

 

 

4-  RECEPTION DE L'ŒUVRE

 

     La critique a su admirablement discerner le sens que l'artiste a voulu donner à sa double

     démarche  picturale et spirituelle.

 

      Sélection d' articles et études critiques :

 

      CRUCK Eugène « Voici un jeune peintre , qui malgré sa grande modestie,atteindra la           

      notoriété avant peu de temps »,L'Echo d'Oran, vs 1945.

      L.R.,MARTIN Robert, « ...une solide construction,un harmonieux équilibre des

      couleurs , une fraîcheur et une distinction... »,Oran Républicain,1958.

      DESCLAUX Michel, «...avec patience, il poursuit depuis plusieurs années une recherche

      originale qui ne tolère aucune concession à la facilité, au frivole ,au goût du jour... »,

      Oran Républicain, 1960.

      S.n., « Les expositions- Un peintre musicien et trois musiciens -peintres exposent Salle

      Péguy...», Semaines Musicales d'Orléans ,La République du Centre,11février 1969.

      ELGAR Franck, « Peinture à l'Orangerie du Luxembourg », « ...on pourrait classer

      Guermaz parmi les meilleurs adeptes de l'abstraction lyrique... »,Carrefour, 25 août  1971.

      REMY Rêva, « Guermaz », «  Quel recueillement, quel silence contemplatif dans les

      œuvres de Guermaz, qui est entré en peinture comme on rentre en religion... » s.l .vs 1972.

      COTTAZ Maurice, « Guermaz », « Un peintre qui sait s'affranchir de la soumission     

      formelle du sujet... »s.l  1976.

      DUNOYER Jean-Marie, « Un réel crée de toutes pièces », « un royaume pacifié...qui vit

      loin de toute agitation au rythme de l'univers...,Le Monde,15janvier 1977.

     WARNOD Jeannine, « Guermaz », « Guermaz nous offre l évasion et le silence ».

      Le Figaro, 22janvier 1977.

      BOSQUET Alain, « Le mystère familier de Guermaz » :Dépliant de l'exposition    

      « Guermaz »à la galerie Entremonde, Paris,1977.

      TAPIE Michel, « Au peintre Guermaz en amicale et artistique admiration » :dépliant

     de l'exposition « Guermaz »à la galerie Entremonde, Paris ,1978.

      DUNOYER Jean-Marie, « Transmutation des valeurs », «...un cosmos de soleils

      intérieurs... », Le Monde, 15-16janvier 1979.

      DADOUN Roger, « Guermaz », « ...Guermaz...trace ses sentiers de méditation sur

     d'immenses  plages d'univers... », La Quinzaine littéraire,no 318, 15 janvier 1981.

      HADJARI O., « Guermaz, l'aîné- briser le silence »,Ruptures ,no 15, 20 au 26 avril 1993.

      Dossier Guermaz, Algérie Littérature/Action,no49-50,Paris,mars -avril 2001

      REY Pierre, « Retrouver Guermaz ».

      BERNARD Michel -Georges, « Guermaz, voyage au pays de la lumière ».

      DADOUN Roger, « Voir Guermaz ».

 

 

     REY Pierre ,Essai « Guermaz (1919-1996) Peintre du silence et de la lumière »,2002,non

     publié,mis à jour 2008,en cours d'édition.

     DADOUN Roger,« Abdelkader Guermaz- Blancs silences sur mate splendeur du monde »,

     Colloque Mémoire de la Méditerranée, Paris ,Sorbonne,14 novembre 2001.

     REY Pierre, « Guermaz à la conquête du cosmos »,Algérie Littérature/Action,no 65-66,

     novembre -  décembre 2002.

     HARAMBOURG Lydia, « Les mirages crées par Guermaz »,La Gazette de l'Hôtel Drouot

     no 19,16 mai 2003.

     DADOUN Roger, « Guermaz l'Admirable »,Cultures en mouvement,no 58,juin 2003.

 

 

 

     Sélection d'articles et d'ouvrages généraux :

 

     BOUABDELLAH Malika, « La Peinture par les mots »,Musée des Beaux-Arts d'Alger,

     Alger, 1994.

     BERNARD Michel- Georges, « Les peintres algériens du signe »,Catalogue de l'exposition

     «   Peintres  algériens du signe »,Fête de l'Humanité,La  Courneuve, 1998.

     BERNARD Michel- Georges, « Algérie :peintres des deux rives »,Artension ,no 10,

     mars-avril 2003.

     BERNARD Michel- Georges,« Lumières et signes-la peinture en Algérie »,Europe,81éme  

     année, no Hors série,novembre 2003.

     « Le XXe siècle dans l'art algérien »,coédition :aica-press/AFAA,Paris,2003(textes de

     Ramon Tio Bellido  ,Malika Dorbani  Bouabdellah ,Dalila Mohammed Orfali ).

 

 

 

                                                          x                                 x

 

 

 

                                                                             x

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 18:23

Cercle des Amis de Guermaz


Association Loi 1901,
10 QUAI HENRI IV – 75 004 - PARIS
Tél. 01 42 78 47 14
rey.phj@wanadoo.fr





UNE TRES BELLE EXPOSITION DES  « PAYSAGES » DE GUERMAZ - 1975-1996 -
A LA MAIRIE DU 1er ARRONDISSEMENT DE PARIS - 5 AU 16 OCTOBRE 2010.


Le Cercle des Amis de Guermaz doit à M .J.F. Legaret, Maire du 1er arrondissement de Paris

qui avait répondu favorablement à sa demande, d’avoir pu organiser cette grande manifestation. Il y a présenté un très bel ensemble des toiles du peintre que ses collectionneurs lui avaient généreusement prêtées. Qu’ils en soient vivement remerciés.


Un public de connaisseurs, mais aussi de visiteurs qui découvraient l’œuvre du peintre, lui ont réservé un accueil unanime, fervent et admiratif .L’accrochage en était parfait, tirant le meilleur parti possible des espaces que lui offrait la salle. Des correspondances y étaient établies entre de très grands « Paysages »que l’on pouvait admirer d’emblée dans la salle, tandis qu’à d’autres toiles plus méditatives étaient réservés des espaces qui permettaient

de les apprécier chacune dans leur plénitude.

L’immense talent du peintre y était en quelque sorte rendu magique et d’une suprême évidence, et nul ne pouvait être insensible à l’harmonie de ses compositions et au rayonnement spirituel qui en émanait.


Le soir de l’inauguration de cette exposition, le 5 octobre, un public nombreux a pu prendre connaissance du grand ensemble des toiles présentées, puis s’est rendu dans la superbe Salle des Mariages de la Mairie, située en vis-à-vis de la Colonnade du Louvre, où ont eu lieu les allocutions d’Hommage à Guermaz et à son œuvre, et où M. le Maire avait généreusement offert un grand buffet.


Au nombre des personnalités réunies figuraient M. Christophe Girard, adjoint au Maire de Paris en charge de la Culture, les représentants de l’Ambassade et du Consulat Général d’Algérie à Paris ainsi que du Centre Culturel Algérien, la petite nièce du peintre, Mademoiselle Boushaba, des artistes, des représentants de la presse, de nombreux amateurs d’art, et les amis de Guermaz au nombre desquels d’éminents connaisseurs de son œuvre et amis de longue date avaient souhaité être présents.


Cette manifestation aura été, sans nul doute, une étape sur la voie qui conduit à faire mieux connaître au monde de l’art et au public l’œuvre de Guermaz.

 

photos de l'exposition : http://www.guermaz.com




Pierre Rey

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 08:46

UN  PUBLIC  NOMBREUX A L’INAUGURATION

D’UNE  EXPOSITION GUERMAZ
 

 

A LA MAIRIE DU 1er ARRONDISSEMENT DE PARIS
DU  5  AU 16 OCTOBRE  2010


 
 
Au soir du 5 octobre  M. Jean- François Legaret, Maire du 1er arrondissement de Paris et fervent admirateur de Guermaz, a inauguré la très belle exposition des « Paysages » de ce très grand artiste.
Cette exposition,  organisée par  le Cercle des Amis de Guermaz , en partenariat avec les collaborateurs  et collaboratrices de la Mairie, et qui doit d’avoir pu être réalisée à la générosité des propriétaires de ces toiles, vient donc d’ouvrir ses portes dans un très belle salle de la Mairie et s’y tiendra jusqu’au samedi 16 octobre en fin de matinée.
 
Cette soirée d’inauguration  a réuni un public nombreux qui lui a réservé un accueil véritablement enthousiaste, où l’on remarquait la présence  de personnalités algériennes de l’Ambassade d’Algérie, du Consulat  Général et du Centre Culturel Algérien , de même que des personnalités françaises, telle que celle  de M. Christophe Girard, adjoint au Maire de la Ville de Paris en charge de la Culture, mais aussi celle d’artistes ,de représentants des media, des amis de Guermaz et de ceux qui aspiraient à mieux connaître la peinture de Guermaz .

Un très bel accrochage des toiles de Guermaz a permis de tirer le meilleur parti des  espaces disponibles dans la salle d’exposition  et de mettre particulièrement en valeur ces « Paysages » qui sont le grand œuvre du peintre au cours des années 75 à 96 dans lequel il s’exprime tout entier.




Pierre Rey


Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 08:51

CERCLE DES AMIS DE GUERMAZ

Association loi 1901

 

10 Quai Henri IV - 75004 Paris

Tél. 01 42 78 47 14

 

UNE EXPOSITION A LA MAIRIE DU 1er ARRONDISSEMENT DE PARIS

 

 

  GUERMAZ , PAYSAGES 1975 – 1996  

… de proche en proche vers l’infini …

 

du 5 au 16 octobre 2010

 

C’est l’œuvre d’un artiste inspiré aux exceptionnelles qualités de peintre, figure historique de l’art non-figuratif algérien et de la Nouvelle Ecole de Paris, Abdelkader GUERMAZ , qu’à l’invitation de Monsieur le Maire Jean- François Legaret nous faisons découvrir ou redécouvrir au public et à la critique après les manifestations d’Hommage que lui a rendu le Centre Culturel algérien en 2009.

 

 

 

Quelques repères :

- né à Mascara - Algérie -en 1919 et mort à Paris en 1996

- l’un des fondateurs de l’art algérien moderne de tendance abstraite

- peintre non-figuratif de la Nouvelle Ecole de Paris

-actif à Oran de 1949 à 1961 et à Paris de 1961 à 1996

-oriental par son origine, mais imprégné de culture occidentale

-nombreuses expositions à Alger, Oran et Paris

-accueil très élogieux de la critique et chaleureux du public

-collections publiques et privées de par le monde.

 

 

Dans ses premières toiles GUERMAZ est un peintre figuratif. Il transfigure la réalité qui l’entoure par la poésie, puis il s’éloigne de sa représentation dans des « Compositions abstraites ».Mais il retourne vers le monde au début des années 70 dans des « Paysages » que nous avons choisi de présenter dans cette exposition.

 

Le public cèdera, à n’en pas douter, à l’enchantement de ces « Paysages » empreints de musicalité, à leur harmonie des couleurs, des lignes et des plans, à la transparence de la couche picturale qui sert son dessein de leur donner un caractère surnaturel et en quelque sorte métaphysique, à la maîtrise de son travail de la matière qui contribue à l’élaboration de la forme.

 

Il reconnaîtra dans ces toiles les lieux de mémoire du pays d’origine de leur auteur, mais sera attentif à leur caractère symbolique. Engagé dans une double démarche picturale et spirituelle à la recherche de la lumière,GUERMAZ célèbrera le mariage de la matière et de l’esprit,mais privilégiera bientôt l’esprit seul dans des « Paysages » plus épurés ,véritables

métaphores de l’infini.

 

Pierre Rey

 

 

 

Son œuvre a connu une grande notoriété. Présentée de nombreuses expositions,la critiqueunnime lui a consacré des textes admirables de compréhension et de justesse

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 07:12

 

 

CERCLE  DES  AMIS  DE   GUERMAZ

 

Le 15 avril 2010


 

Chers amis, 



Faisant suite au cycle des manifestations organisées par le Centre Culturel Algérien en 2009 en hommage à Guermaz en coordination étroite avec notre Cercle : 

- lancement de l’Année Guermaz le 5mai : diaporama et accrochage rétrospectif  de ses toiles,

- exposition Guermaz réunissant un public nombreux du 21 octobre au 19 novembre, 

 

nous vous avions annoncé dans notre lettre du 15 janvier dernier la tenue d’une nouvelle exposition Guermaz du 18 au 29 mai à la Mairie du 1er arrondissement de Paris ,à l’invitation

de  Monsieur le Maire,  M .Jean - François  Legaret .


Rappelons que Guermaz a vécu trente cinq années dans cet arrondissement et qu’il y était très connu.

Nous nous étions engagés  dès le mois de juin 2009  à réaliser cette exposition  et en avions informé les principaux intéressés. 


Nous sommes heureux de vous annoncer qu’elle aura bien lieu  cette année, mais elle a été reportée au mois d’octobre prochain, la salle d’exposition n’ayant pu être rendue disponible pendant toute la durée de la période initialement prévue. 


Elle aura donc lieu du 5 au 16 octobre à la Mairie du 1er, 4, place du Louvre -75001 Paris.


 

vernissage : le mardi 5 octobre à 18h30

Une carte d’invitation vous sera adressée 


 

 

Avec mes amitiés les plus sincères, 

Pierre Rey

10  Quai  Henri  IV  -  75004  Paris

tel : 0142784714



Partager cet article

Repost 0
Publié par : Le cercle des amis de Guermaz - dans actualités
commenter cet article